English

Accueil > ISTerre > A la une > Quantification de phases par diffraction des rayons X : ISTerre à l’honneur



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Quantification de phases par diffraction des rayons X : ISTerre à l’honneur

par Anaïs SCHNEIDER - 14 septembre 2018 ( dernière mise à jour : 17 septembre 2018 )

Tous les deux ans, la Clay Minerals Society américaine organise la "Reynolds cup", un exercice d’intercomparaison des pratiques dans le domaine de la minéralogie quantitative. Le principe est simple : 3 échantillons de compositions connues (mélanges artificiels) vous sont envoyés et vous devez fournir en retour la liste des différentes phases présentes et leurs proportions.

La compétence développée à ISTerre ces dernières années par Nathaniel Findling et Bruno Lanson, au sein de l’équipe Minéralogie et environnements, leur a permis cette année de se classer à la 2ème place de cet exercice organisé à l’échelle mondiale (73 participants de 28 pays ont soumis des résultats).

Cette performance permet à ISTerre d’être le premier laboratoire français distingué (top 5-6 candidats en fonction des éditions) dans cet exercice organisé en 2018 pour la 9ème fois. Doriana Vinci, doctorante de l’Università degli Studi (Bari) en stage de longue durée à ISTerre, a également contribué à ce brillant résultat.

Une présentation des possibilités de cette approche de minéralogique quantitative sera faite le 2 octobre (11h à l’Amphithéâtre Kilian) par Nathaniel Findling.

- Plus d’informations sur www.clays.org/Reynolds.html







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG