English

Accueil > ISTerre > A la une > Projet AlpArray : une équipe internationale à bord du N/O Maria S. Merian en mer méditerranée occidentale



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Projet AlpArray : une équipe internationale à bord du N/O Maria S. Merian en mer méditerranée occidentale

par Anaïs SCHNEIDER - 15 février 2018 ( dernière mise à jour : 20 février 2018 )

JPEG - 269.7 ko
Navire océanographique Maria S. Merian dans le port de Las Palmas
© C. Aubert

Le 6 février, une équipe de 21 scientifiques, ingénieur·e·s et étudiant·e·s allemand·e·s, français·e·s, néerlandais·e·s et chinois·e·s, dont Coralie Aubert et Anne Paul d’ISTerre, a embarqué à bord du navire océanographique (N/O) Maria S. Merian au port de Las Palmas, Grande Canarie, pour une mission de 22 jours en mer Ligure et Méditerranée occidentale.

JPEG - 129.6 ko
Carte provisoire de la mission MSM71 du N/O Maria S. Merian
© H. Kopp

Le principal objectif de la mission est la récupération des 29 sismomètres fond de mer (OBS pour "ocean bottom seismometers"), déployés dans le cadre de la mission AlpArray en juin dernier (14 - 26 juin 2017) depuis le N/O français "Pourquoi Pas ?".

L’ambition du programme international AlpArray, dont le volet français AlpArray-FR est financé par l’ANR pour 5 ans (2015-2020), est de combler le manque de données sismologiques de qualité qui, soumises aux techniques d’analyse les plus modernes, lèveront les incertitudes actuelles sur les structures profondes de l’arc alpin. En effet, des millions d’Européens vivent dans les régions alpines et sont affectés par la chaîne de montagne, que ce soit par sa topographie, sa géologie ou les risques naturels qu’elle engendre (séismes, mouvements de terrain). Par le déploiement d’un réseau sismologique terre-mer dense et homogène (maille 40 km), le réseau AlpArray abaissera le seuil de détection des séismes dans les Alpes et leurs avant-pays, et contribuera à une meilleure évaluation de l’aléa sismique.

PNG - 687.7 ko
Carte du réseau sismique AlpArray - Juillet 2017

Les scientifiques déploieront également en mer deux profils de sismique réfraction, composés chacun de 35 OBS (avec géophones 4.5Hz) et OBH (hydrophones fond de mer) de GEOMAR (Kiel). Cette expérience de sismique active est au cœur du projet LOBSTER (Ligurian Ocean Bottom Seismology & Tectonic Research) porté par GEOMAR et financé par le projet DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft ; équivalent allemand de l’ANR) 4D-MB (Mountain building in 4 dimensions). L’objectif de ce projet est d’étudier la structure crustale du bassin Ligure, y compris la transition entre lithosphères océanique et continentale.

- En savoir plus
Suivez le blog de l’équipe, mis à jour régulièrement
Lire la présentation du volet AlpArray-FR
Site européen du projet AlpArray

- Contacts scientifiques à ISTerre
Coralie Aubert, Anne Paul







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG