English

Accueil > ISTerre > A la une > Mathieu Le Breton et Josefine Umlauft reçoivent le prix ’Outstanding Student Poster and Pico Award’ de l’EGU



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Mathieu Le Breton et Josefine Umlauft reçoivent le prix ’Outstanding Student Poster and Pico Award’ de l’EGU

par Anaïs SCHNEIDER - 18 octobre 2018

L’European Geosciences Union General Assembly 2018 (EGU) a décerné le prix Outstanding student poster and pico à Mathieu Le Breton et Joséfine Umlauft, doctorant·es du laboratoire. Ils reçoivent une inscriptions gratuite à la prochaine conférence EGU et une publication gratuite dans un journal de l’EGU.

Mathieu Le Breton est doctorant en 3ème année de thèse CIFRE, financée par Géolithe, encadré par Laurent Baillet et Eric Larose d’ISTerre. Il développe une méthode de surveillance des mouvements de terrains, basée sur la technologie d’Identification Radio-Fréquences (RFID).Les tags RFID passifs remplacent progressivement les codes barres dans les magasins, par exemple pour identifier les vêtements à distance.

Le poster présente la combinaison de tags RFID et de techniques de localisation, pour mesurer en continu les déplacements d’un glissement de terrain. Cette nouvelle méthode permet des mesures denses et précises à faibles coût, et fonctionne en cas de pluie, neige et brouillard.

- Lien vers le poster

 

 

 

Josefine Umlauft est doctorante en 3ème année à l’Institut de géophysique et géologie de l’Université de Leipzig. Elle a réalisé une partie de sa thèse avec Philippe Roux à ISTerre. Ses recherches portent sur la localisation des sources de bruit sismique provoquées par des processus proches de la surface, tels que les mouvements de fluide souterrain, le dégagement de gaz ou les tremblements de terre dans l’environnement glaciaire. Elle utilise la méthode MFP (Matched Field Processing), une technique de formation de faisceau basée sur la corrélation d’un champ de bruit mesuré avec des solutions de modélisation de synthèse directe sur une grille de recherche 3D.

Son poster montre d’une part des améliorations méthodologiques qui permettent l’utilisation de la méthode MFP indépendamment du mécanisme source, ce qui est souvent méconnu compte tenu des processus environnementaux complexes. Par ailleurs, l’application de la technologie MFP à Gornergletscher (Suisse) montre l’emplacement des sources de tremblement de l’eau anglaise dans la glace, ce qui peut être lié à un moulin de glacier.

- Lien vers le poster







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG