English

Accueil > ISTerre > A la une > Le séisme de l’Ubaye du 26 février 2012



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Le séisme de l’Ubaye du 26 février 2012

28 février 2012 ( dernière mise à jour : 5 mars 2012 )

Le système de surveillance des Alpes (SISMALP, regroupant la composante Alpes des réseaux RLBP, RéNaSS et RAP) de l’observatoire de Grenoble a enregistré, le dimanche 26 février 2012 à 23 h 38 (heure locale) un séisme de magnitude 4,4 dont l’épicentre était situé à Saint-Paul-sur-Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence). Les coordonnées épicentrales sont 44°31’N et 6°43’E. Le foyer était situé vers 10 km de profondeur. Ce séisme a été ressenti localement avec une intensité maximale de IV sur l’échelle EMS dans la haute vallée de l’Ubaye et à Vars (Hautes-Alpes). Mais il a aussi été ressenti à grande distance jusque dans la région grenobloise.

La haute vallée de l’Ubaye est l’une des zones les plus sismiques des Alpes françaises. En 1959, un séisme de magnitude 5,5 qui s’était produit à proximité de Saint-Paul avait généré d’importants dégâts immobiliers et fait deux blessés.

Entre 2003 et 2004, plus de 16000 séismes se sont produits à La Condamine-Châtelard, un peu plus bas dans la vallée. Cette crise sismique en essaim n’était constituée que de séismes de faible magnitude (au maximum 2,7), mais qui avaient été fortement ressentis localement du fait de la faible profondeur des foyers (vers 6 km) à l’aplomb du village.

En moyenne, c’est seulement tous les trois ans qu’un séisme atteint la magnitude 4,5 dans le grand quart sud-est de la France. En raison de sa magnitude, le séisme de cette nuit risque de générer des répliques de magnitude moindre que celle du choc principal (si l’on se trouve dans le cas classique "choc principal + répliques"). De nombreuses répliques se sont effectivement produites au cours de la nuit à un rythme de plusieurs par minute par certains moments. La réplique la plus importante, de magnitude 3,4, s’est produite le 27 février à 00 h 39 heure locale.

Cependant, une légère activité sismique a été observée ces derniers jours dans la zone épicentrale, et l’on ne peut exclure un phénomène d’essaim de séismes très fréquent dans la région (succession de séismes de magnitude quasi-aléatoire).

Références :

Daniel, G., Prono, E., Renard, F., Thouvenot, F., Helmstetter, A., Traversa, P., Got, J.-L., Marsan, D., Hainzl, S., Jenatton, L., and Guiguet, R. (2011) Estimating changes in effective stress during the 2003-2004 Ubaye seismic swarm, France, Journal of Geophysical Research, 116, B01309, doi :10.1029/2010JB007551.

Jenatton L., Guiguet R., Thouvenot F., Daix N., 2007. The 16,000-event 2003-2004 earthquake swarm in Ubaye (French Alps), Journal of Geophysical Research, 112, B11304, doi :10.1029/2006JB004878.

Quelques enregistrements des stations gérées par ISTerre de l’Observatoire de Grenoble.

Station vélocimétrique SURF- composante Z JPEG

Station accélérométrique IRPV (Vallée de la Durance)- composante Nord-Sud deux jours d’enregistrements PNG PNG

Stations mixtes temps-réel accélérométriques (rouge) et vélocimétriques (bleu) gérées par ISTerre - Réseau RESIF/RAP et RESIF/RLBP
PNG PNG
PNG
PNG PNG


Lien vers les services d’observations :

Les activités d’observations à ISTerre/OSUG ISTerre

Les signaux temps-réel des stations d’ISTerre
Trace

Le site des stations vélocimétriques Sismalp

Le site du Réseau Accélérométrique Permanent RAP

Le site Observatoire des Instabilité de versant OMIV

Analyse du mécanisme au foyer et de la magnitude de moment par inversion des formes d’ondes - GeoAzur - lien

Vous avez ressenti un séisme : connectez-vous au BCSF pour témoigner http://www.franceseisme.fr

Catalogue de sismicité en France : le site du LDG-CEA - http://www-dase.cea.fr/

Information des séismes en Europe : Centre Sismologique Euro-Méditerranéen - http://www.emsc-csem.org/





Dans la même rubrique :



Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2019 OSUG