English

Accueil > ISTerre > A la une > Concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge 2018 : Camille Crouzet récompensé



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge 2018 : Camille Crouzet récompensé

par Anaïs SCHNEIDER - 6 décembre 2018

Après ses différents voyages en région, le concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge se rendait le 22 novembre 2018 à Paris pour sa très attendue finale nationale. Parmi 19 candidat·es, Camille Crouzet a séduit le jury avec sa start-up Hymag’in.

JPEG - 66.9 ko
Lauréats du concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge 2018
1er prix "Docteurs-Entrepreneurs" : Valérian Giesz, start-up Quandela ; Prix "Emergence" : Camille Crouzet, start-up Hymag’in ; Prix "Start-up connexion" : Fabrice Lallemand, start-up AFULudine ; 2ème prix "Docteurs-Entrepreneurs" : Vladimir Gauthier, CellSelect.

Organisé par le Groupe AEF Info, le CNRS et le RNCD, le concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge regroupe le concours Docteur-Entrepreneurs visant à encourager la fibre entrepreneuriale chez les doctorant·es et le concours Start-up connexion s’adressant aux chercheur·ses confirmés ayant déjà créé leur start-up et souhaitant développer leur place sur le marché.

Pour cette 5ème finale nationale, les finalistes venus de toute la France ont pitché leur projet durant 3 minutes chacun·e devant le public et le jury [1], dont la marraine est Florence Allouche. Fondatrice en 2016 de la start-up Sparing Vision qui développe de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine, Florence Allouche est également professeure associée à la faculté de Pharmacie de la faculté Paris-Descartes, et membre du comité de surveillance des investissements chargé d’établir un rapport annuel sur l’exécution des programmes d’investissements et les résultats de leur évaluation.

Camille Crouzet, ancien doctorant de l’Institut des sciences de la Terre, a obtenu le prix Émergence pour sa start-up en cours de création Hymag’in. Cette société ambitionne la mise sur le marché de magnétite haute performance, oxyde de fer Fe3O4, en quantité industrielle et à faible coût. Ce concept est rendu possible par le développement d’un procédé innovant de production de magnétite par recyclage de déchets ferreux issus de l’activité sidérurgique. Parmi toutes les applications d’intérêt, Hymag’in propose sa magnétite haute performance en priorité aux acteurs du traitement des eaux pour l’élimination des métaux lourds et micropolluants.


[1Catherine Abonnenc, Vice-présidente communication, Femmes Business Angels ;
Jean-René Bailly, Responsable du département FiValor, Plasseraud Start-up ;
Amandine Bugnicourt, CEO, Adoc Talent Management ;
Nicolas Carboni, Directeur Deeptech, Bpifrance ;
Thomas Coudreau, Président, Réseau National des Collèges Doctoraux ;
Jean Deregnaucourt, ancien Directeur des Applications de la recherche et des relations industrielles, Institut Pasteur ;
Laurence Duyck, Open innovation Manager, SAUR • François Enguehard, Directeur des centres de recherche, Véolia ;
Cédric Favier, Directeur des investissements, Elaïa Parnters ;
Laurent Kott, Président, IT Translation ;
Monique Martinez, Vice-Présidente, Réseau National des Collèges Doctoraux ;
Johanna Michielin, Directrice Générale, CNRS Innovation ;
Philippe Tramoy, Partner, SEVENTURE PARTNERS.







Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2018 OSUG