English

Accueil > ISTerre > A la une > Agenda scientifique > Archives > Journées Aléa Gravitaire, 17-18 Septembre 2013 à Grenoble > Liste des publications > Etude expérimentale et numérique de l’efficacité d’ouvrages ligneux de génie biologique pare pierres.



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

Etude expérimentale et numérique de l’efficacité d’ouvrages ligneux de génie biologique pare pierres.

6 juin 2013 ( dernière mise à jour : 29 août 2013 )

Olmedo, I (1), Bourrier, F (1), Bertrand, D (2), Berger, F (1), Limam, A(2)

(1) IRSTEA Grenoble,
(2) LGCIE, INSA Lyon 

Pour garantir la santé des peuplements forestiers et maintenir leur capacité de protection contre les chutes de pierres à long terme, il est nécessaire de faire des travaux d’entretien forestier. Ces tâches consistent à couper des arbres pour permettre la régénération des forêts dans de meilleures conditions. Suite à ces opérations de gestion forestière, les pentes concernées perdent leur capacité à protéger contre les chutes des blocs. Pour maintenir leur fonction de protection pendant la phase de régénération, des ouvrages ligneux réalisés à partir d’arbres abattus stratégiquement laissés sur place en travers à la pente sont utilisés. Ce travail porte sur le développement d’un modèle numérique simulant l’impact des blocs sur les arbres abattus. L’objectif est de réaliser une grande quantité de simulations à l’aide de ce modèle pour évaluer le rôle protecteur de ces systèmes pour des conditions d’impact variées. Afin de pouvoir estimer la capacité de dissipation des ces dispositifs, le comportement mécanique du bois doit être étudié. A cet effet, des essais en laboratoire et des essais sur le terrain ont été réalisés. L’étude expérimentale en laboratoire a consisté à étudier des impacts sur des tiges de bois vert simplement appuyées. La réponse dynamique des tiges ainsi que l’énergie absorbée et dissipée ont été analysées. Une deuxième série d’essais en laboratoire, destinée à caractériser la loi de contact entre le bois et le corps impactant a été réalisée. Les lois décrivant le comportement élasto-plastique du bois vert et le contact impactant-tige de bois ont été intégrées dans le modèle numérique, basé sur la méthode des éléments discrets. Ce modèle doit servir à simuler l’impact des blocs sur les arbres abattus. Finalement, le couplage de ce modèle numérique avec des modèles trajectographiques permettra une analyse à grande échelle pour des scénarios réels.


Document(s) :





Dans la même rubrique :



Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2019 OSUG