English

Accueil > ISTerre > A la une > EXERCICE Richter 38 - Séisme M 5.7- GRENOBLE - vallée du Grésivaudan



Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement

EXERCICE Richter 38 - Séisme M 5.7- GRENOBLE - vallée du Grésivaudan

par Philippe CARDIN - 7 avril 2011 ( dernière mise à jour : 5 mai 2011 )

- Fin de l’exercice pour ISTerre sauf en cas de vrai seisme 16h50

Merci à tous

JPEG - 118.4 ko
JPEG - 120.1 ko

- Mouvement du sol mesuré sur le réseau RAP pour la réplique 16h35

cliquez ici

- MESURES DIFFUSEES Station Préfecture 16h25

station 6 : Lat 45.1876N Long 5.7322E code PRE6
lieu préfecture

valeur max de l’accélération xxxx
valeur max de la vitesse xxxx

sont disponibles ...

ISTerre

- MESURES DIFFUSEES Stations temporaires 16h15

Les mesures ont été réalisées sur

station 0 : Lat 45.2766N Long 5.9636E code ADR0
lieu les Adrets sur l’épicentre

station 1 : Lat 45.33716N Long 6.02891E code BAR1
lieu Col du Barioz

station 2 : Lat 45°11.193’N Long 5°52.864E code REV2
lieu Revel

station 3 : Lat 45.2435N Long 5.9961E code PRA3
lieu Prapoutel

station 4 : Lat 45°13.829’ N Long 5°56.054’ E code SAI4
Attention ! trou à 10h33
lieu Saint Agnès

station 5 : Lat Long code HOP5
lieu Hôpital Michallon

On attend les dernières données du jardin du préfet dans peu de temps.

- Bulletin sismologique SISMAP 15h35

RÉSEAU SISMALP : Institut des sciences de la Terre (CNRS/UJF) - Observatoire de Grenoble

Jeu 14 14:51:45

Localisation préliminaire du séisme survenu
le 14 avril 2011 à 14:08:58 (12:08:58 UTC)

Date Heure UTC
14.04.11 12:08:58.36

Avis de localisation factice
(exercice Richter 38)
Latitude 45·12.11’N Longitude 05° 56,03’E
Profondeur 7,34 km Magnitude 3.8

17 kmS Le Touvet (38)
8 kmE Domene (38)
24 km SW Allevard (38)

Communiqué factice (exercice Richter38)

Le réseau de détection sismique de l’observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré, le jeudi 14 avril 20 Il à 14 h 09 min (heure légale) un séisme de magnitude proche de 4, dont l’épicentre est situé près de Saint Mury (Isère), à 8 km à l’est de Domène.
Les coordonnées du foyer sont 45’12’N, 5’56’E, 7 km de profondeur. Cet événement fait suite au choc principal enregistré ce matin sur la faille de Belledonne, il se situe à 8 kilomètres au sud-ouest du choc principal. Il s’agit d’une réplique dont la distance au choc principal confirme l’ampleur de celui-ci : de l’ordre de 10 kilomètres de surface de rupture avec un déplacement de l’ordre de 20 centimètres. Des répliques vont continuer à se poursuivre notamment sur un axe Uriage - Allevard.

Réseau Sismalp

- Données RAP 15h30

Les accélérations pour la réplique sont disponibles aux stations du RAP. Un document similaire à celui du choc principal serait disponible si événement réel à cette heure.

Les accélérations pour le choc principal sont dans le document joint
cliquez ici pour le document pdf

- Station opérationnelle Préfecture 14h34

Station installée Préfecture site sensible
KEPHREN - ACCELERO - VELOCI

- Répliques 14h20

ALERTE SISMIQUE 14/04/2011 12h10 TU / 14h10 ’heure légale’

20 km au NE de Grenoble

lat = 5.9444°N

lon = 45.2022°E

Magnitude = 4

Profondeur = 10 km

- Données GPS CHAMROUSSE 14h02

Une équipe pour récupérer les données GPS de CHAMROUSSE est partie.

- Données RAP 14h00

Données de la station OGSR du RAP récupérées : le séisme principal a été enregistré.

- Analyse des données bâtiments 13h35

Le retour des données sur les mesures bâtiment est prévue pour 14h00 et une analyse des données sera fournie dans l’après-midi

- Equipe Versant 13h32

Nouvelle équipe vers le vercors pour mesure sur falaise

- Nouvelle station opérationnelle 13h20

Station à l’hôpital installée à 13h00

-  Récupération des données 12h55

Donnees RAP forage de Montbonnot recuperees sur site a 12h30

- Equipe Préfecture 12h47

L’équipe prévue sur Sobégal est dirigée vers la préfecture car pas d’autorisation pour aller sur le site sensible.

- Nouvelle station opérationnelle 12h34

Station à Saint Agnès à partir de 12h42

lat 45° 13,83’N lon 5° 56,05’ E

KEPHREN + ACCELERO + VELOCIMETRE

- Nouvelle station opérationnelle 12h33

Station à l’épicentre à partir de 12h15

lat 45,2425°N 5,0967°E

(KEPHREN + ACCELERO + VELOCIMETRE)

- Nouvelle station opérationnelle 12h14

Station à l’épicentre à partir de 12h10

lat 45,2766°N lon 5,9636°E

(KEPHREN + ACCELERO + VELOCIMETRE)
Accès difficile, Dégâts maison, Photos prises

- Nouvelle station opérationnelle 12h10

Station au col de Barioz active à partir de 12h04

JPEG - 46.6 ko
col du Barioz
JPEG - 59.5 ko

lat 45,337°N lon 6,02891°E

(TAURUS & CMG40)

- Avignonet Séchilienne 12h00

Après dépouillement des signaux sismiques sur les glissements d’Avignonet et de Séchilienne, il ne semble pas y avoir eu de mouvements spécifiques (confirmation par analyse d’un opérateur humain).

- Equipe vers Hôpital Nord 11h52

Une septième équipe (la dernière !) se dirige vers l’Hôpital Nord et récupère les données du Réseau Accélérométrique Permanent à Saint Roch sur le retour.

- Equipe vers forage 11h50

Une sixième équipe va se diriger vers le forage de Montbonnot mais est en attente de savoir si elle doit aller aussi sur le site de Sobégal.

- station sismique en opération 11h45

station à REVEL active à partir de 11h30
lat 45°11,193’N lon 5° 52,864’E
(TAURUS+CMG40)

- Information BCSF sur le séisme, les dégâts 11h30

voir le communiqué joint (information complémentaire sur http://www.franceseisme.fr)
cliquez ici document pdf

- Informations localisation suisse et italienne ainsi que niçoise 11h20

Temps réel du Dipteris (Genes) sont disponibles pour la France sur leur page : http://www.dipteris.unige.it/geofisica/

Temps reel du SED hors suisse, uniquement pour les magnitudes >4 disponibles à http://www.seismo.ethz.ch/eq/latest

Information téléphonique via Géosciences Azur (http://geoazur.oca.eu)

Ce mail vient d’une confirmation "virtuelle" pour les deux premiers et d’un contact direct pour le troisième.

- Hôtel de Ville 11h10

Envoi de l’équipe dirigée vers les écoles vers l’hôtel de ville pour mesures après intervention sur les écoles

- Séchilienne 11h05

Pas de signaux sismiques identifiés sur les stations OMIV/ISTerre installées sur le glissement.

- Déploiement d’équipes supplémentaires 10h45

Deux autres équipes sont envoyées sur la zone épicentrale

- Récupération des données sur Séchilienne et Avignonet 10h33

Les données ont été récupérées sur les deux sites : les données de séchilienne sont en cours d’analyse

- Avignonet 10h25

Il n’y a pas de glissement constaté sur l’Avignonet à partir des signaux GPS récupérés.

- Intervention post-sismique 10h15

Quatre équipes d’ISTerre sont parties sur le terrain l’une sur la région épicentrale, l’autre sur la zone de REVEL, la troisième sur la zone de THEYSS et la quatrième vers les trois écoles endommagées (Clémenceau, Macé et Jaurès) départ 10h10

JPEG - 60.8 ko

- Sechilienne 9h40

D’après l’information du CETE de Lyon, trois capteurs placés sur le mouvement de terrain de Séchilienne ont montré une accélération faible du mouvement, mais la caméra n’a détecté aucun mouvement dans la zone active.

EXERCICE 9h10

Information Réseau sismalp

ALERTE SISMIQUE 14/04/2011 6:30:00 TU

20 km au NE de Grenoble

Latitude = 45.26°

Longitude = 5.96°

Magnitude = 5.7 Profondeur = 10km

EXERCICE 9h30

- Contexte Géologique, Faille de Belledonne

JPEG - 1.6 Mo
La Faille de Belledonne
sur fond de carte géologique

La faille, dite de Belledonne, est mise en évidence par un alignement de séismes modérés (voir carte ci-jointe). Elle s’étend depuis le sud de Belledonne (Monestier-de-Clermont) jusqu’à la bordure des Bauges (Alberville) en passant à travers Belledonne à Uriage et Allevard, servant probablement de conduit d’alimentation aux sources thermales de ces deux stations. Sous un nom unique, il s’agit en réalité d’une succession de failles plus ou moins connectées qui se relaient les unes aux autres du Nord au Sud en faisceau suivant une direction NE-SW.
Il s’agit de failles très anciennes qui se sont développées lors de la formation de la chaine de montagne qui a précédé les Alpes : la chaine hercynienne, chaine qui a été érodée il y a plus de 250 millions d’années. Ces failles ont ensuite été utilisées en bordure de bassins lors de la formation de l’océan alpin. Puis elles ont été reprises dans la compression alpine il y a 20 millions d’années jouant toujours comme actuellement en coulissement.
Ces failles NE-SW sont associées à un autre réseau de failles, d’histoire comparable, de direction croisée NW-SE jouant en coulissement senestre, failles auxquelles se rattache un séisme important celui d’Annecy en 1996 (magnitude 5.3). Cette direction NW-SE correspond aussi à la cluse de l’Isère où une faille d’âge alpin (quelques millions d’années) est connue par le décalage de structures géologiques sans qu’une activité historique n’ait été enregistrée clairement.
Une analyse statistique faite sur la faille de Belledonne montre que des séismes de magnitude 4 se produisent en moyenne tous les 40 ans, de magnitude 5 tous les 300 ans et de magnitude 6 tous les 2000 ans. La profondeur du séisme contrôle en partie l’amplitude des dégâts : plus un séisme est proche de la surface plus il est susceptible de produire des dégâts importants (mais localisés).
Un séisme de magnitude proche de 6 apparaît donc tout à fait exceptionnel et sa faible profondeur (4 km, déterminée à titre préliminaire) contribue à en accentuer les conséquences.
Sismalp, ISTerre, Observatoire de Grenoble

Pour en savoir plus sur les failles dans les Alpes :
Sismalp : http://sismalp.obs.ujf-grenoble.fr/
Le sentier géologique de l’Observatoire de Grenoble : http://www.obs.ujf-grenoble.fr/sentiers/sentiergeologique/
Et pour plus de détails, le site le plus complet sur la géologie alpine : http://www.geol-alp.com/

Document sous forme WORD cliquez ici

- Communiqué Factice sismalp

Le réseau de détection sismique de l’observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré, le jeudi 14 avril 2011 à 8 h 30 min (heure légale) un séisme de forte magnitude (proche de 6, valeur encore actuellement mal contrainte) dont l’épicentre est
situé à proximité des Adrets (Isère), à 20 km à l’est-nord-est de Grenoble.
Les coordonnées du foyer sont 45° 16’N, 5°59’E, 4 km de profondeur. Cette
localisation reste très préliminaire ; elle est susceptible d’évoluer au fil du traitement des données. L’épicentre se trouve à proximité d’une faille identifiée il y a près d’une vingtaine d’années (faille du col des Mouilles), elle-même faisant partie de la grande Faille bordière de Belledonne qui va de Monestier-de-Clermont (Isère) à Albertville (Savoie). Cette faille orientée SW-NE permet un coulissage horizontal du compartiment tectonique portant la Chartreuse par rapport au compartiment tectonique portant Belledonne (la Chartreuse glisse vers le nord-est, Belledonne vers le sud-ouest).
Ce séisme est de magnitude exceptionnelle pour la région, un séisme de magnitude 6 ne se produisant statistiquement que tous les 2000 ans sur la Faille bordière de Belledonne. Les dégâts sont probablement importants. Ils le sont peut-être davantage dans le Grésivaudan (vallée de l’Isère) en raison d’effets de site amplifiant et prolongeant les vibrations. Il est très probable que des répliques nombreuses et de magnitude pouvant atteindre ou dépasser 5 se produisent pendant plusieurs semaines, voire même plusieurs mois.
Réseau Sismalp, ISTerre

- Secousses sismiques : où en est la science ?

Dans le cadre de l’exercice préfectoral de simulation sismique "Richter 38" qui aura lieu à Grenoble le 14 avril, les chercheurs géophysiciens de l’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre) proposent une visite de presse Mercredi 13 avril à 10h30 au laboratoire de Grenoble. Cette rencontre sera l’occasion de faire le point sur les aléas et les risques sismiques en Rhône-Alpes et dans le monde. Les interventions permettront de découvrir les enjeux de l’observation et de la recherche menée aujourd’hui sur la dynamique de la Terre, et notamment en sismologie.

Vous pouvez trouver ici les images projetées (fichier pdf), ainsi que le dossier de presse remis aux journalistes.

contact : Natacha Cauchies (OSUG 04 76 63 55 11)








Sous la tutelle de :

JPEG JPEGJPEG JPEGJPEG



Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | @2017 OSUG